PARTAGER

Les carabiniers italiens ont arrêté, hier à Rome, deux maghrébins accusés d’avoir voulu planifier et exécuter des attentats terroristes en Afrique du Nord et en Italie.

Dans une note rendue publique, le ministère public italien a indiqué qu’il enquêtait sur les suspects pour appartenance supposée à une cellule proche d’Al Qaïda dédiée au « prosélytisme, à l’endoctrinement et l’entrainement sur Internet ». Cette cellule aurait envisagé de « planifier, d’exécuter des actes terroristes en Italie et en Afrique du Nord », peut-on lire dans la note.

Toujours selon la même source, un troisième homme, activement recherché, avait déjà été arrêté pour des faits similaires par les services de police marocains. Ces derniers ont collaboré à l’opération avec les carabiniers. Cette même collaboration a permis de déjouer en 2012, un attentat qui visait le Festival Mawazine.

Par ailleurs, les autorités italiennes ont annoncé un renforcement de la sécurité dans le pays à la suite des attentats en France et en Tunisie.

Commentaires