PARTAGER
Un récent numéro du magazine « Jeune Afrique » qui avait mis en couverture dans son dernier numéro des visages de terroristes sur fond de drapeau marocain sous le titre » Le Maroc enfante des terroristes » pour lequel cette publication avait adressé de vagues excuses dans une mise au point, donne de plus en plus des idées à d’autres publications européennes qui semblent s’être passées le mot pour sonner la charge contre le royaume.
Dernier en date , le « The Sun » britannique, très influent et le plus vendu en Grande-Bretagne qui a consacré plusieurs pages et les gros titres d’un numéro cette semaine , au phénomène du jihadisme d’origine marocaine.
Rien ne semble arrêter cette bronca et le Maroc se doit de réagir avant que son image ne soit écornée et faire oublier les efforts gigantesques et onéreux pour défendre l’Europe en participant à la lutte internationale contre le terrorisme.  Car le danger imminent pour le Maroc est de passer, depuis les attentats en Catalogne et curieusement pas après ceux de Grande-Bretagne, de France et de Belgique, comme le pays des terroristes qui frappent l’Europe en passant sous silence, le travail exceptionnel réalisé par les services de sécurité marocains qui ont sauvé l’Europe de plusieurs carnages en lui permettant de démanteler des cellules par dizaines.
Le procès fait actuellement au Maroc doit être combattu avec force avec une stratégie de communication définie par des professionnels de l’image avant que l’opinion internationale ne soit définitivement induite en erreur pour croire que derrière chaque marocain se cache un terroriste.

Commentaires