PARTAGER
Soirée peu ordinaire hier au centre de détention de Ain Sebâa à Casabloanca, plus connu sous le nom de Oukacha, après que des détenus au nombre indéterminé, y aient mis le feu dans une de ses ailes, dans le but de faire diversion et s’enfuir.
Pour y parvenir, ils ont été plusieurs complices à mettre le feu  aux couvertures dans leurs cellules, créant un grand incendie au cours duquel certains ont été  asphyxiés avant l’intervention massive des pompiers, une fois l’alerte générale déclarée. Il s’en est fallu de peu que cette tentative d’évasion collective réussisse si les mutins avaient réussi à défoncer la porte du local réservé aux armes des gardiens qui a résisté finalement à leur assaut et faisant échouer leur tentative qui a vu également les forces spéciales de la police investir les lieux et faire revenir les prisonniers dans leurs cellules à coups de gaz lacrymogène, selon le propre communique de la direction de l’Administration Pénitentiaire, qui a lancé une enquête.
Selon certaines sources, les prisonniers auraient tenté le tout pour le tout en voyant leurs demandes de grâce rejetées à l’occasion de la célébration de la fête du trône ce week-end. Il est très rare que de tels événements se produisent dans les prisons marocaines.
Par Jalil Nouri

Commentaires