La « COMHAFAT » participe à Madrid à la réunion du groupe de travail...

La « COMHAFAT » participe à Madrid à la réunion du groupe de travail sur le futur de l’ICCAT

177
0
PARTAGER

Grâce à l’appui de son Fonds de promotion des pêches (FPP), l’organisation régionale basée au Maroc a été représentée en force par 14 de ses Etats membres qui ont pris part aux débats pour développer leur vision de l’avenir de l’ICCAT et fait valoir leur position harmonisée en faveur de la promotion de l’exploitation durable des ressources halieutiques, notamment les espèces migratrices comme les thonidés en Atlantique.

Dans le cadre du plan d’action annuel du « FPP  » qui, sous le volet de la mise en application des règlements internationaux, prévoit le renforcement des capacités des Etats membres de la  » COMHAFAT  » et l’appui à leur participation aux réunions internationales pour faire entendre leur voix, le Secrétariat exécutif avait veillé à la préparation et à la présence en force de l’organisation au rendez-vous dans la capitale espagnole.

Les Etats membres de la « COMHAFAT » qui ont pris part aux travaux du groupe de travail à Madrid sont l’Angola, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Maroc, la Mauritanie, la Namibie, le Nigeria, Sao Tomé et Principe, le Sénégal et le Sierra Leone.

L’organisation régionale qui compte 22 Etats membres s’emploie, entre autres, à faciliter et à appuyer la participation active de ses membres aux conférences internationales et à renforcer la concertation entre eux dans l’élaboration et la mise en Œuvre des politiques et réglementations au niveau international.

Le suivi des activités de pêche et du commerce des espèces migratrices, ainsi que la mise en place d’un processus de développement d’une pêche durable figurent également en tête de son mandat.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires