LA RADIO ET L’AFFICHAGE PRINCIPAUX BÉNÉFICIAIRES DE LA PUBLICITÉ

LA RADIO ET L’AFFICHAGE PRINCIPAUX BÉNÉFICIAIRES DE LA PUBLICITÉ

889
0
PARTAGER

Les annonceurs publicitaires continuent d’avantager la radio et
l’affichage dans leurs investissements, creusant encore plus le
gouffre dans lequel est plongée la presse écrite qui, avec le
développement du net, a perdu de son attrait.

Selon une étude qui vient d’être publiée par le cabiner Imperium
Media, le marché publicitaire national a augmenté de 17 % au premier
trimestre de cette année 2015 en comparaison avec l’année
précédente,passant à 1,36 milliards de dhs.

C’est le duo de la radio et l’affichage qui tirent les bénéfices de
cette embellie en raison de leur attractivité commerciale.
La première assure la meilleure progression de l’ordre de 26,4% avec
380 MDH alors que le second consolide sa percée avec 17 %
d’augmentation de ses revenus sur cette période 2014, soit un chiffre
d’affaires de 462 MDH restant numéro 2.

Cette progression se fait au détriment de la télévision qui perdent
respectivement 14 et 14,4 % soit 304 et 219 MDH.

Le plus gros annonceur du pays reste sans surprise le premier
annonceur du pays qui, avec ses concurrents assurent au marché
publicitaire 19, 5% des investissements consentis par ces derniers
suivis opérateurs de l’agroalimentaire et du secteur bancaire. Avec le
mois de ramadan, la tendance actuelle devrait s’inverser à moins que
l’augmentation sidérale des tarifs des spots à la télévision ne
découragent les nombreux adeptes des écrans de l’avant-rupture du
jeûne.

Commentaires