La rage tue 5 enfants au Pérou

La rage tue 5 enfants au Pérou

325
0
PARTAGER

Les victimes, des enfants âgés de cinq à dix ans, appartiennent aux communautés amérindiennes awajun et wampis vivant dans la jungle amazonienne dans le district de Condorcanqui, près de la frontière avec l’Equateur, à plus de 1.000 km au nord de la capitale Lima. « Nous n’excluons pas que le bilan s’alourdisse car, malheureusement, nous ne pouvons pas vacciner les enfants contre cette maladie mortelle », a ajouté le médecin.

Les autorités sanitaires ont envoyé d’urgence des brigades de vaccination pour protéger la population indigène contaminée par la rage, mais ces régions sont tellement isolées qu’elles ne sont pas arrivées à temps. Il faut en effet 15 heures de voyage pour y accéder. Pour le médecin, le plus inquiétant est en outre que 3500 personnes aient été mordues par des chauves-souris hématophages, ou vampires, cette année et qu’elles puissent être porteuses de la rage, transmise par l’animal.

La région, peuplée d’indigènes, est l’objet d’attaques fréquentes de chauves-souris, qui « mordent des humains lorsqu’elles ne trouvent pas d’animaux », a expliqué Fernando Borjas. Entre janvier et septembre, au moins 20 adultes et enfants sont morts de la rage dans la région, victimes de morsures.

 

Commentaires