Maison A la une LA RENCONTRE EN URGENCE AU PARLEMENT SUR L’AFFAIRE DU SAHARA.

LA RENCONTRE EN URGENCE AU PARLEMENT SUR L’AFFAIRE DU SAHARA.

1096
0
PARTAGER

L’heure et la conjoncture sont suffisamment difficiles pour que les membres des deux commissions de la première et la seconde chambre du parlement chargées des questions de politique étrangère et de défense sacrifient leur week-end afin d’assister à une réunion urgente, voire très urgente, demandée par le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita.

Une réunion qui en dit long sur la situation compliquée que traverse la question de l’intégrité territoriale du royaume. Il ne s’agit de rien d’autre que du prochain examen par le conseil de sécurité de l’ONU du rapport annuel du secrétaire général, le portugais Antonio Guitteres, qui vient de porter deux coups sérieux, selon des fuites, aux positions marocaines alors que, paradoxalement, tout le monde le disait proche de ces dernières et du Maroc. Le double coup est sévère aura bien du mal à être digéré à Rabat où un début de mobilisation générale s’annonce pour les prochaines semaines.

L’ONU est appelée à exiger, malgré le refus du royaume, des pourparlers directes, des négociations mêmes avec le Polisario, une fixation de l’envoyé personnel su secrétaire général de l’Onu, l’allemand Horst Kohler, un homme obtus et maladroit dans sa mission. D’autres points de friction entre Rabat et l’ONU apparaitront également dans les prochains jours qui vont pousser le Maroc à passer à l’offensive en s’appuyant sur la diplomatie parallèle du parlement afin de contenir les effets désastreux du rapport du Conseil de sécurité.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires