La rencontre spirituelle internationale d’Al Haouz, une illustration de la richesse de...

La rencontre spirituelle internationale d’Al Haouz, une illustration de la richesse de la région (organisateurs)

334
0
PARTAGER

Lors d’une rencontre avec la presse tenue dimanche à Tahanaout pour la présentation des nouveautés de cette édition (26 et 27 février prochain), les organisateurs ont indiqué que grâce à la conjugaison des efforts des autorités locales et des acteurs de la société civile entre autres, cet événement a pu sortir de son cadre local et régional, voire même national pour atteindre désormais d’une dimension internationale.

Cette nouvelle dimension a permis à ce conclave d’acquérir, à court terme, ses lettres de noblesse et de se hisser au rang des grandes manifestations spirituelles et religieuses que le Royaume organise annuellement, ont-ils relevé, appelant à la mobilisation de tous en vue d’accorder à ce rendez-vous religieux tout l’intérêt qu’il mérite.

Mettant en exergue l’impact socio-économique de la manifestation, initiée sous le thème « renforcement de l’identité spirituelle et patrimoniale, fondement du développement durable », les organisateurs ont souligné le rôle t l’apport de ce rendez-vous à la mise en valeur de la culture de solidarité et d’entraide entre les populations locales.

La manifestation qui s’insère dans le cadre de la célébration de l’Aïd Al Mawlid Ennabaoui, est initiée par l’association « Manar Al Haouz pour le Patrimoine Spirituel » et les Chorfas Amghariounes, en partenariat notamment avec la province d’Al Haouz, la délégation régionale du ministère des Habous et des Affaires islamiques, la commune rurale de Moulay Brahim, et le conseil local des Oulémas.

Le choix de la commune de Moulay Brahim pour l’organisation de cette manifestation n’est pas fortuit, mais motivé par des considérations d’ordre social, économique et spirituel, ont affirmé les organisateurs mettant en lumière le rôle joué par certains érudits originaires de la région dans le domaine théologique, spirituel et religieux à l’échelle du monde arabe et islamique.

Le programme de la rencontre prévoit une série de conférences autour de la doctrine « Chadiliya et ses origines marocaines », animés par une palette de savants et universitaires marocains et étrangers, en plus d’expositions de manuscrits de la confrérie Amghariya, d’objets utilisés autrefois pour la codification du Coran, ainsi que de la calligraphie marocaine et arabe.

Une exposition de photographies des principaux mausolées de la province d’Al Haouz, et de toiles de la calligraphie arabe, est également au programme de la manifestation qui rendra hommage au savant Mohamed Fadel, membre du conseil local des oulémas.

Outre une caravane médicale et une opération de circoncision d’enfants issus de milieux démunis, le programme de la rencontre prévoit des veillées religieuses et spirituelles, des soirées du Madih et Samâa, animées par des troupes marocaines et étrangères notamment d’Egypte et du Sénégal, ainsi que des concours de déclamation et psalmodie du Saint Coran.

Commentaires