PARTAGER
Pour l’ensemble des personnes qui utilisent la rue où se situe la résidence privée du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, le constat est unanime pour dire que l’environnement immédiat de son domicile est délaissée en matière de propreté avec des trottoirs recouverts de déchets quotidiennement.
Pour rappel, depuis sa première nomination et il y a cinq années et probablement pour son nouveau mandat, Abdelilah Benkirane et sa famille continueront à résider dans cette villa connue de tous les habitants de Rabat, alors qu’ils peuvent jouir du confort et du luxe de la villa somptueuse mise à sa disposition par l’état. Mais rien n’y fait et le chef du gouvernement lui préfère par goût pour la simplicité, sa maison familiale.
Mais ce choix a des aspects négatifs comme la saleté et les détritus jonchant les rues avoisinantes devant ce domicile mais également le délabrement des guérites des policiers et de vigiles, construites de bric et de broc et des parasols sales, sans parler de son emplacement qui encourage les manifestants à venir crier leurs slogans sous les fenêtres de Benkirane.
Pour la petite histoire récente, deux ivrognes sont venus réveiller toute sa famille à une heure tardive en proférant des menaces et des insultes innommables.
Enfin, jamais le chef du gouvernement n’a convié à des repas des personnalités étrangères dans ce lieu qui lui sert parfois de lieu de travail comme c’est le cas actuellement avec le début des pourparlers avec les délégations des partis appelés à former le prochain gouvernement.
Par Jalil Nouri

Commentaires