La révolte s’installe dans les camps des séquestrés de Tindouf en prévision...

La révolte s’installe dans les camps des séquestrés de Tindouf en prévision d’un retour au Maroc

719
0
PARTAGER

Depuis que le chef des séparatistes du Polisario Mohamed Abdelaziz se trouve sur le lit de la mort et depuis l’éclatement du scandale du détournement des aides humanitaires européennes avec la complicité de l’Algérie, l’attention est à son comble et la population de ces camps n’attend que l’occasion propice pour effectuer un mouvement massif du retour vers la mère patrie, le Maroc.

L’union européenne qui a pu établir des preuves formelles du détournement de son aide par les dirigeant du Polisario à leur bénéfice et celui de leurs proches se dirige vers une révision de sa politique de soutien et se traduira inévitablement par une réduction importante de l’aide apportée à ces populations, ce qui ne se passera pas sans privation, en tout genre, et sans leur révolte.

L’Algérie vivant pour sa part une situation économique et sociale des plus incertaines avec l’effondrement des prix du pétrole que rien ne semble arrêter, pourra difficilement faire accepter à sa population de combler le vide causé par les européens. Les premiers incidents sérieux ont déjà éclaté à l’intérieur des camps de Tindouf, la situation est devenue intenable ressemblant fort à un état de siège.

Si les verrous sautent, les centaines de milliers de séquestrés seront tentés de risquer le tout pour le tout afin de rejoindre les provinces sahariennes marocaines dont ils ont été déplacés afin de retrouver leurs proches et une vie digne,  sans privation ni dans l’injustice auxquelles ils ont été soumis des dizaines d’années durant.

Jalil Nouri

Commentaires