La stabilité politique du Maroc, un « modèle à méditer » dans la région...

La stabilité politique du Maroc, un « modèle à méditer » dans la région arabe (Foreign Policy Research Institute)

183
0
PARTAGER

« Au moment où est en train de s’articuler une stratégie qui réponde aux aspirations légitimes des masses arabes, tout en préservant la stabilité dans la région, l’expérience marocaine constitue un modèle à méditer », soutient une analyse de ce centre qui publie des recherches sur le Moyen-Orient, la guerre contre le terrorisme et la prolifération nucléaire, entre autres.

+L’exception marocaine+.

Dans une analyse destinée aux décideurs américains, sous le titre: « L’exception marocaine », le FPRI relève que la culture politique marocaine se distingue par son « cachet unique » dans la région d’Afrique du nord et du Moyen-Orient.

Soulignant l' »ancrage historique » de la monarchie dans « le tissu culturel et politique et au sein des institutions de la société civile au Maroc », l’analyse met en exergue la mobilisation populaire derrière SM le Roi Mohammed VI.

Quatre ans après Son accession au Trône, ajoute l’analyse, le Souverain a mis en place l’Instance Equité et Réconciliation (IER), « la première du genre dans le monde arabe » dans le but de solder le passif des violations passées des droits de l’Homme.

Revenant sur les élections tenues sous le règne de SM le Roi, l’analyse cite le journal français Le Monde, qui avait soutenu que ces scrutins reflètent « l’exception marocaine » dans son environnement régional, faisant observer que la jeunesse marocaine jouit de nombreux médias privés, forums et tribunes pour exprimer ses points de vues sur les politiques gouvernementales.

L’auteur, Ahmed Charai, qui siège au Directoire du FPRI, revient aussi sur le système mis en place par SM le Roi Mohammed VI dans le but de traiter le problème de la pauvreté sur la base d’une approche partenariale avec les institutions de la société civile, mettant en avant les « ressources considérables » mobilisées pour la concrétisation de cet objectif.

Le Foreign Policy Research Institute met en exergue, d’autre part, le développement que connaissent les zones urbaines, ainsi que les programmes de développement initiés par le Souverain dans le but d’éradiquer l’habitat insalubre tout en garantissant de nouveaux logements aux populations concernées.

La même dynamique est en train de se mettre en oeuvre dans le monde rural à travers des programmes intensifs de désenclavement, d’électrification et d’accès à l’eau potable, ainsi que par le biais de la création de nouvelles opportunités d’emploi, poursuit l’analyse.

Après avoir rappelé les efforts du Souverain visant à assurer une intégration complète de la femme marocaine dans les différents secteurs d’activité, l’auteur de l’article rappelle aussi la réforme du champ religieux à travers l’expérience pionnière des Mourchidates, qui vise à contrecarrer l’extrémisme en disséminant les valeurs de tolérance et d’ouverture.

Commentaires