PARTAGER

Quand les mouvances d’extrême droite s’étaient emparées du pouvoir, par les urnes, en Autriche, en Pologne ou en Hongrie, cela nous paraissait lointain; Lointain géographiquement et si lointain culturellement.

On pouvait même expliquer la tendance par un manque de vécu démocratique, certains de ces pays n’ayant échappés que récemment au joug de la dérive dictatoriale du communisme.

Seulement voilà, la vague de l’extrémisme droitier s’approche. Elle n’est plus qu’à deux brassées de chez nous et nous touche de plein fouet.
Elle vient d’emporter la France.
La France d’aujourd’hui déçoit, tout autant qu’elle inquiète parce qu’elle va porter au pouvoir une mouvance qui a fait de l’islamophobie un programme politique. Une mouvance simplement raciste, considérant ouvertement les non chrétiens, les hommes et femmes dits de couleurs comme des étrangers, même s’ils n’avaient d’autres nationalités que celle de la France.
Pour l’instant, se sont les musulmans et les nord africains qui sont clairement visés, en attendant les autres, qui le sont déjà en sourdine…
La Tour Eiffel en est devenue bleue.

Ce virage extrémiste de la France est inquiétant, par le fait de la communauté musulmane nombreuse et parce que nous commerçons beaucoup avec ce pays, économiquement et culturellement.
La France des lumières s’est elle métamorphosée en celles des ténèbres?
Au même moment, le candidat aux élections présidentielles américaines, le célèbrissime républicain  Donald Trump, promet lui aux américains d’interdire simplement l’accès de son pays aux musulmans, s’il venait à être élu et il a de fortes chance de l’être.
Good bye le rêve américain. C’est à en faire verser des larmes à la statue de la liberté.

Ce que nous ne savons pas par contre, c’est ce que compte faire Trump des millions de musulmans qui sont déjà sur le sol américain et qui sont comme lui américains…va t il les cantonner dans des réserves ou leur dédier des camps, comme il en a été le cas pour les japonais pendant la seconde guerre mondiale…sous Roosvelt.
Dans les deux cas, nous avons vraiment de quoi nous inquiéter pour l’islamophobie grandissante, à laquelle les agissements de certains criminels au nom de l’islam, ne sont pas du tout étrangère, il faut le reconnaître.
La question essentielle qui se pose en fait, touche au modèle dit démocratique et libéral qui permet et tolère ces débordements racistes, dangereusement liberticides.
 t’on le droit de développer de telles idées et de les propager dans l’impunité, profitant de la liberté d’expression et de la démocratie?
La France est le pays qui vend au monde entier des valeurs issues de 1789, comme étant un modèle universel et les USA sont le pays, qui par la force, tente même d’imposer sa vision de la gestion des peuples au nom de la démocratie, paraît il.
Paradoxe insoutenable.
En tous cas, voilà un modèle à deux facettes qui s’écroulent devant nous, alors qu’on en a fait un objectif pour notre futur.
N’y a t il pas à regarder ailleurs si on n’était pas capables de développer notre propre modèle.
Le danger pour les américains est explicitement intramuros, né et élevé dans les frontières US. Chaque jour que le bon Dieu fait, des américains de toutes confessions sont tués par des américains de toutes confessions et de toutes les couleurs. Les américains ont tué plus d’américains que tous les étrangers réunis et toutes les guerres confondues.
Les Adorateurs du clan Le Pen quant à eux, auraient la mémoire très courte.
Si la France est aujourd’hui libre, si eux sont libres d’agir comme ils le font à propager leur venin, c’est aussi et peut être surtout, grâce aux millions de musulmans et d’hommes de couleurs qui ont versé leur sang sur le sol français. Leurs descendants ont fait le bonheur de l’industrie, de l’agriculture et du bâtiment en France; et aujourd’hui, ils enrichissent la vie culturelle et scientifique de ce pays sous la bannière tricolore. Ils sont chefs d’entreprises, artistes, sportifs de très haut niveau, universitaires, ingénieurs médecins; citoyens français tout court. Ils sont dans l’armée et le services de police à garantir la pérennité de la France et la sécurité des français. Il arrivent qu’ils perdent la vie pour ça. Tous les français, toutes couleurs, toutes religions confondues, devraient l’avoir à l’esprit et ne jamais l’oublier, surtout dimanche prochain.
La donne démographique en France comme aux USA, ne changera pas quoiqu’ils pensent, quoiqu’ils disent, quoi qu’ils fassent. Ce n’est là que le cours de l’histoire.
Mais cela est une autre paire de manches.
Par Aziz Daouda

Commentaires