PARTAGER

Sans lui fournir une raison quelconque, les services de sécurité tunisiens ont fait savoir au prince Moulay Hicham venu faire une conférence qu’il était indésirable sur le sol Tunisien avant d’être embarqué sur le premier vol à destination de Paris.

Il était prévu que le prince Moulay Hicham, surnommé le prince rouge et connu pour les relations compliquées qu’il entretient avec la famille royale et particulièrement le Roi Mohamed VI, qu’il vienne participer, à partir de dimanche à Tunis,  à un séminaire organisé par l’Université de standford sur la gouvernance et les défis sécuritaires de trois pays arabes, l’Egypte, le Yémen et le Maroc et curieusement pas le pays hôte, la Tunisie.

Moulay Hicham a longuement insisté auprès des autorités tunisiennes pour se voir signifier par écrit les raisons précises de son expulsion ainsi que de lui présenter un ordre d’expulsion écrit ou à ce qu’un procès-verbal soit dressé mais les policiers qui l’accompagnaient à l’aéroport ont refusé, ils ont par contre accepté de dire dans un micro, à la demande du prince, devant les passagers qu’aucun délit de droit commun ne lui avait été reproché.

Commentaires