PARTAGER
L’enquête autour de l’assassinat du député de Ben Ahmed, Abdeltif Merdas, assassiné mardi soir devant son domicile de au quartier Californie de Casablanca commence à livrer ses premiers résultats sur les raisons, qui auraient poussé le meurtrier à venir tirer des balles à bout portant sur le député , lui causant un décès immédiat. Le défunt était connu pour être arrivé sur le tard en politique grâce à un mentor du nom de Mohammed Akhanjar très connu dans la circonscription de Merdas et qui aurait facilité l’entrée de ce dernier au parti de l’Union Constitutionnelle jusqu’à son élection comme député.
Le député était également connu pour entretenir une relation amoureuse avec la fille de son protecteur qui avant sa mort avait coupé les ponts avec son ancien protégé après avoir été mis au courant de cette relation qui n’aboutira pas sur un mariage.
Le frère de la fille, celui-là même qui se trouve entre les mains de la police en tant que premier suspect n’avait pas apprécié que sa présumé victime ne tienne pas ses promesses de mariage et avit clairement fait comprendre à sa future victime qu’il finirait par avoir sa peau. Et c’est ainsi qu’il devait planifier ce meurtre motivé par un désir de vengeance pour laver l’honneur de sa famille.

Commentaires