LA VIE PRIVÉE DE DEUX MINISTRES ISLAMISTES DEVIENT PUBLIQUE ET POLITIQUE

LA VIE PRIVÉE DE DEUX MINISTRES ISLAMISTES DEVIENT PUBLIQUE ET POLITIQUE

3509
0
PARTAGER

Comme il fallait s’y attendre, la dernière déclaration du leader de
l’Istiqlal, Hamid Chabat, sur une supposée liaison hors-mariage entre
deux ministres du gouvernement issus du même parti islamiste du PJD
que le chef du gouvernement, afait déborder le vase pour que cette
affaire s’étale au grand jour sur la place publique et devienne une
affaire politique.

Le mari de la ministre déléguée Soumia Benkhaldoun dont il vient de
divorcer mais pour d’autres raisons apparemment, lui a demandé de
démentir officiellement les affaires du chef de l’Istiqlal pour laver
son honneur et celui de ses enfants, chose qu’elle a entrepris de
faire sur les réseaux sociaux uniquement pour l’instant. L’autre
ministre concerné, Habib Choubani, qui a été traité de « Don Juan » et
de briseur des ménages, toujours par le leader istiqlalien dans un
discours en public, est lui aussi sorti de sa réserve pour répondre de
manière très sèche à Hamid Chabat, ouvrant ainsi la voie à une
nouvelle guerre de déclarations et de tranchées entre les deux partis,
celui du PJD et son éternel ennemi de l’Istiqlal mais plus à propos
d’un débat d’idées, mais plutôt à une affaire d’ordre privée,
abaissant le niveau des échanges au ras des pâquerettes.Côté partisan,
les deux formations, surtout chez les islamistes du PJD, la tentation
d’en découdre est grande.

Commentaires