La ville de Kidal, dans le nord du Mali, prise par les...

La ville de Kidal, dans le nord du Mali, prise par les rebelles

330
0
PARTAGER

Il y a encore de temps en temps quelques rafales dans la ville, mais elles se font rares. Les gens commencent à sortir de chez eux et la circulation semble reprendre timidement. Globalement, le calme est donc revenu après les affrontements violents de jeudi 29 mars et de ce vendredi matin autour des deux camps militaires.

C’est peu après neuf heures, heure locale, que les rebelles sont entrés en ville. Un habitant les a vus passer devant chez lui : « Ils passent. Ils sont devant ma maison. Ils ne sont pas loin. Ils sont très bien armés. Je vois qu’ils ont des véhicules de l’armée malienne, des Toyota. C’est tout. C’est fini. La ville est prise ».

Les habitants de Kidal, que nous avons pu joindre, assurent que la ville est aux mains MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) et du mouvement islamiste Ansar Dine de Iyad Ag Ghaly. On les reconnaît parce qu’ils crient « Allah Akbar » (« Dieu est grand »), explique un autre habitant de Kidal. Une opération donc menée conjointement, semble-t-il, depuis jeudi 29 mars.

Le colonel Gamou, lui qui commandait les troupes loyalistes à Kidal, a résisté jusqu’à ce matin avant de quitter la ville, après la défection d’une partie de ses hommes. Le gouverneur de Kidal, lui, serait parti se mettre à l’abri également.

rfi.fr_____________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires