Laâyoune: Nécessité de consacrer Imarat al Mouminine dans la constitution (colloque)

Laâyoune: Nécessité de consacrer Imarat al Mouminine dans la constitution (colloque)

179
0
PARTAGER

Lors de cette rencontre, tenue sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, et qui a connu la participation du pr. Abbès El Jirari, du Wali de la région de Laâyoune Boujdour Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, M. Khalil Dkhil, les intervenants ont souligné la nécessité de s’attacher au lien de la Beiâ et à Imarat al Mouminine et de défendre sa continuité en se basant sur une nouvelle déclinaison préservant les spécificités de l’Etat Maroc en matière de relation contractuelle entre le Roi et le peuple.

Ils ont jeté la lumière sur la corrélation entre le projet d’autonomie des provinces du sud et la Beiâ, vu que ce projet stipule de maintenir les attributs de souveraineté conférés à L’Etat et les prérogatives du Roi en tant qu’Amir al Mouminine, en symbiose avec la dimension démocratique inspirée des normes internationales les plus avancées en matière d’autonomie et de régionalisation avancée.

Les participants à ce colloque, initié par le groupe de recherche dans le patrimoine malékite en Occident musulman (Université Sidi Mohamed ben Abdellah), ont également prôné l’inculquer les valeurs portées par l’institution de Imarat Al Mouminine aux générations montantes et d’assurer la collecte et l’archivage des documents historiques relatifs à la Béiâ au Maroc.

Ce colloque, qui a connu la participation d’une palette de scientifiques, d’historiens, d’hommes de lettres et de droit, venant d’Arabie Saoudite, de Syrie, d’Espagne, d’Allemagne, de Côte d’Ivoire, de Mauritanie et du Soudan, s’est penché sur l’histoire de la Beiâ au Maroc et son rôle dans l’unité, la préservation de la doctrine et la quiétude du pays.

Les travaux de cette rencontre, de trois jours, se sont articulés autour de quatre axes à savoir: « le système de la Beiâ et la commanderie des croyants dans la Charia et le Droit », « les origines historiques du système de la Beiâ dans le Royaume du Maroc », « les spécificités de l’acte d’allégeance au Maroc » et « le système de la Beiâ et le projet d’autonomie ».

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires