Maison A la une LAAYOUNE SOUS LA MENACE D’UN HIRAK AU SAHARA

LAAYOUNE SOUS LA MENACE D’UN HIRAK AU SAHARA

3188
0
PARTAGER
La ville de Laayoune vivra dans un climat de très haute tension ce jeudi avec des forces de l’ordre prêtes à intervenir au moindre dépassement.
Profitant des troubles dans les régions d’Al Hoceima et plus récemment de Jerada à l’Est du pays, des centaines jeunes des provinces sahariennes probablement manipulés par des bandes de séparatistes agissant dans cette ville, ont décidé de perturber l’activité avec des sit-in de durée indéterminée en plantant des tentes dans le périmètre urbain.
Les événements tragiques de Gdim Izik, dont les auteurs croupissent en prison, sont encore dans les mémoires avec l’installation de camps de la contestation fomentée de l’étranger pour mettre tout le Sahara à feu et à sang. Avec les provocations actuelles du Polisario aux frontières, tout indique que le mouvement prévu aujourd’hui à Laayoune fait partie d’un agenda bien précis.
Si de prime abord, les centaines de jeunes ont prévu de manifester de cette manière pour demander des emploie et l’amélioration de la situation social des jeunes de la région, diplômés chômeurs ou non; tout indique qu’il s’agit d’une opération de troubles à l’ordre public concertée au moment où les yeux sont tournés vers la ville de Jerada, où le gouvernement tente par tous les moyens d’éteindre le feu de la contestation sociale après la mort de deux mineurs clandestins qui a fait ressurgir d’anciennes revendications pour sortir cette région de l’oubli et de la misère.

Commentaires