L’accompagnement des PME au centre des journées régionales de l’industrie (Chami)

L’accompagnement des PME au centre des journées régionales de l’industrie (Chami)

153
0
PARTAGER

Il a fait savoir, lors de la 2ème édition des journées régionales de l’industrie, organisée sous le thème « la productivité industrielle au cÂœur des programmes d’appui à l’entreprise » que les PME marocaines ont enregistré un saut qualitatif dans le cadre notamment du Pacte national pour l’émergence industrielle.

Les PME, qui représentent 95 pc des entreprises nationales, pâtissent de la faiblesse des transactions, sont en déphasage par rapport à la dynamique du marché, ont une capacité d’investissement réduite et souffrent de problèmes liés à la bonne gestion et à la maîtrise des nouvelles techniques, a expliqué M. Chami, ajoutant que plus de 90 des PME accusent un chiffre d’affaires qui ne dépasse pas les 50 millions de DH.

En vue de corriger les dysfonctionnements précités, le gouvernement, en partenariat avec les banques et le secteur privé, a consacré une enveloppe de 2 milliards de DH destinée à la mise en Âœuvre d’un plan d’action visant à renforcer la compétitivité des PME et à assurer leur accompagnement durant toute la durée de leur création, a assuré le ministre.

Il a, en outre, affirmé que la formation et l’innovation constituent la clé de réussite des petites et moyennes entreprises (PME) au Maroc.

Cette ambition est soutenue par une politique visant à drainer les investissements extérieurs dans quatre secteurs attractifs (l’offshoring, l’électronique, l’aérospatial), a précisé M. Chami, soulignant que le développement de 22 plates-formes industrielles intégrées en ligne avec les critères de la compétitivité territoriale parmi les plus avancés complète ce cadre d’accueil des investissements directs étrangers.

Il a, à cette occasion, mentionné que le Maroc peut jouer pour l’Europe le même rôle que le Mexique joue pour les Etats-Unis, ajoutant que pour cette raison le Maroc a instauré un climat favorable aux affaires sur la base des règles de l’attractivité économique en conformité avec les standards européens.

M. Chami a expliqué, par ailleurs, que les chantiers initiés par le Pacte National pour l’Emergence Industrielle ambitionnent de répondre aux défis de l’entrepreneuriat au Maroc, à travers le soutien des porteurs de projets et des entrepreneurs qui désirent restructurer leurs entreprises.

Les programmes « Imtyaz » et « Moussanada », ou encore le système de notation viennent appuyer les entreprises ayant des dysfonctionnements dans leur gestion ou production, a-t-il rappelé.

L’Etat s’est engagé aussi, conformément au Pacte, à créer quatre concentrations de PME au sein des zones industrielles intégrées, destinées aux diplômés porteurs de projets.

Ces journées régionales, organisées conjointement par le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise, visent à faire le bilan des chantiers et mesures lancés dans le cadre du Pacte national pour l’émergence industrielle en faveur de la compétitivité des PME et à recueillir les attentes des entreprises de chaque zone, afin d’apporter les réponses nécessaires, dans un cadre mutualisé, garant d’une meilleure efficacité.

Ces rencontres ont pour objectif d’informer et de sensibiliser les entreprises sur les programmes d’appui et d’accompagnement, en vue de leur permettre de réaliser des gains substantiels en termes de productivité et de renforcer leur compétitivité tout au long de leur cycle de développement.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires