L’accord de pêche Maroc-UE est parfaitement compatible avec le droit international et...

L’accord de pêche Maroc-UE est parfaitement compatible avec le droit international et bénéficie aux populations du Sahara (Gilles Pargneaux)

148
0
PARTAGER

L’eurodéputé qui s’est mobilisé pour faire barrage à cette manoeuvre hostile au Maroc, a salué cette « victoire parlementaire qui permet de renforcer les liens amicaux et politiques entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne ».

Réagissant à la suite de ce vote massif, M. Pargneaux a fait part à la MAP de son argumentaire juridique et politique pour le bien fondé du vote de ses collègues contre le recours à un avis juridique de la Cour européenne.

Selon lui, l’accord de pêche UE-Maroc est « parfaitement compatible avec le Droit international et bénéficie effectivement à la population locale, y compris au Sahara ». Le Maroc a-t-il rappelé, a transmis à « titre volontaire et de bonne foi, des informations circonstanciées sur les retombées de l’accord » , notamment pour les habitants des provinces du Sud.

De plus, ces informations ont été « jugées satisfaisantes par la Commission Européenne et par le Conseil de l’UE à la majorité de ses membres », a-t-il relevé.

Le Maroc, qui a « toujours coopéré très étroitement et en toute transparence avec le Parlement Européen, s’est proposé dès le début de l’année à transmettre au Parlement Européen copie des informations communiquées à la Commission européenne sur l’Accord de pêche et de ses retombées régionales », a indiqué M. Pargneaux.

Il a également souligné que la proposition de résolution était « une démarche éminemment politique et non pas juridique. Elle était de nature à bloquer le débat démocratique au Parlement Européen concernant l’Accord de pêche avec le Maroc » et visait à « bloquer automatiquement la procédure d’approbation de l’accord », dans l’attente de l’avis juridique sollicité.

Par ailleurs, « la juridiction du Maroc sur le Sahara n’est pas contestée, ni par les Nations Unies ni par l’UE et ses Etats membres ». L’ONU reconnait « le caractère politique régional du conflit du Sahara occidental, et n’a jamais qualifié la présence marocaine de « colonisation » ou « d’annexion »,a-t-il encore argumenté.

Revenant sur le rejet de ce projet de résolution, le président du Groupe d’Amitié U.E-Maroc s’est une nouvelle fois réjoui de ce vote par le Parlement européen qui  » incarne par excellence la légitimité démocratique de l’UE et ne pouvait aller à l’encontre de sa raison d’être ».

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires