L’Achat groupé en ligne, un changement des habitudes ou simple « effet de...

L’Achat groupé en ligne, un changement des habitudes ou simple « effet de mode » ?

139
0
PARTAGER

-Par Hasnaa El Akkani-

Véritable phénomène de société, ce nouveau mode semble changer les habitudes des consommateurs en quête de bonnes affaires en se substituant aux transactions classiques.

Une pléiade de sites Internet a vu le jour en quelques mois tirant profit des facilitations bancaires et des nouveaux modes de paiement électronique fraîchement mis en place au Maroc. Inspirés de l’expérience américaine, les sites marocains proposent des produits et des services variés allant des soins de beauté aux voyages, en passant par l’épicerie fine, les excursions et les loisirs, avec des réductions alléchantes.

+ Se regrouper pour acheter moins cher +

Le principe de l’achat groupé est simple. Chaque jour, de nombreux sites Internet proposent à leurs clients une offre spéciale appelée deal pour une prestation (massage, repas, voyage) ou un produit (vêtement, pâtisserie) dans une ville définie et sur une période déterminée.

Ces sites négocient les prix avec différentes entreprises et mettent le bon plan en vente.

Si le nombre d’acheteurs minimum est atteint durant la période indiquée, le deal est alors validé et l’affaire est conclue. Il suffit d’imprimer le bon le réduction que l’opérateur envoie sur les boites électroniques des abonnés pour aller profiter de l’offre.

Pour ce qui est du paiement, il se fait essentiellement par carte bancaire et pour les sceptiques via des opérateurs mis en place à cet effet.

+De nouvelles possibilités d’échanges et de meilleures économies+

Au-delà de la rapidité et du choix quasiment sans limite, l’achat sur le net permet également de partager des avis et de devenir un consommateur averti et actif.

Les sites d’achat groupé sont à mi-chemin entre le e-commerce et les réseaux sociaux, puisqu’ils permettent également un échange et des discussions entres les visiteurs et les consommateurs potentiels sur les différents deals proposés.

Aux Etats Unis et en Europe, le commerce en ligne a pris de l’ampleur durant ces dernières années. Dans le contexte de la crise, les consommateurs américains et européens se sont accommodés de ce nouveau procédé économique et surtout rapide.

La vente en ligne apporte également aux entreprises des profits intéressants en matière de commercialisation de leurs produits et services notamment la visibilité mondiale, la réduction des frais de gestion et de publicité et la promotion à travers les moteurs de recherche.

+Le paiement électronique au Maroc entre les exigences de la sécurité et la méfiance des utilisateurs+

Le paiement électronique via les sites web marchands connaît encore quelques difficultés liées en particulier à la méfiance des usagers quant à la sécurité des transactions. A cet effet les autorités de tutelle en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont pensé à créer un label intitulé « e-thiqà » pour le commerce électronique en vue de renforcer la confiance des citoyens et des entreprises.

Un accord avait été signé en juin dernier entre la CGEM et le ministère chargé de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies sur ce label qui s’inscrit justement dans le cadre de la mise en oeuvre du programme « Maroc Numeric 2013″.

La mise en place de ce label a pour objectif également de développer et promouvoir l’utilisation du commerce électronique et d’améliorer la sécurité du paiement en ligne au Maroc.

La labellisation des sites marchands vise également à encourager les investissements dans le commerce électronique et à renforcer la compétitivité et la performance des entreprises.

Le Label « e-thiqà » sera délivré sur la base d’une évaluation de la conformité des entreprises candidates, réalisée par des tiers experts accrédités, conformément au code de conduite qui satisfait à la législation et à la réglementation.

Selon des données du ministère du Commerce et de l’industrie, le paiement en ligne via cartes bancaires auprès des sites marchands affiliés au Centre monétique interbancaire a connu une progression de 85 pc en passant de 52 millions de dirhams (MDH) durant le 1er trimestre 2010 à 94,5 MDH au 1er trimestre de l’année en cours.

L’activité par cartes marocaines a évolué, pour sa part, de 82,7 pc au premier trimestre 2011 alors que le nombre des transactions est passé de 50.000 à 112.000 opérations. Le nombre de sites marchands a quant à lui atteint 150 sites.

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires