Laches agressions de Laayoune contre les forces de l’ordre

Laches agressions de Laayoune contre les forces de l’ordre

372
0
PARTAGER

Outre ces trois éléments, le directeur régional de la Santé a indiqué que 50 personnes blessées lors des actes de vandalisme ont été admis à l’hôpital Moulay El Hassan Ben El Mahdi, jusqu’à lundi soir. Sur ce chiffre, 48 ont quitté l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires, alors que deux d’entre eux ont subi des interventions chirurgicales.

Huit éléments des forces de l’ordre (forces auxiliaires, gendarmerie royale et protection civile), blessés lors de l’intervention lundi matin pour libérer des citoyens séquestrés dans le campement de Gdiem Izik, près de Laâyoune, ont trouvé la mort, dont un agressé mortellement, lors des violences qu’a connues la ville.

 

Commentaires