PARTAGER

l’ADN a dit son dernier mot. Le violeur n’est autre que son neveu.

La gendarmerie Royale vient d’arrêter l’agresseur de l’handicapée mentale, Fouzia Damyani, qui a été exposée à un viol il y a quelques mois, suivi d’un accouchement d’un nouveau né à l’hopital régional d’El Jadida.

Selon la gendarmerie, le violeur et papa n’est autre que le neveu. Ce jeune homme, 21 ans était l’un des suspects, qui planaient des doutes autour d’eux depuis le début de l’affaire, en dépit du fait que les membres de la famille ne l’ont jamais accusé.

La même source ajoute que les analyses ADN émis, ce matin, par le laboratoire compétent de la gendarmerie royale, étaient identiques entre le nourrisson et le fils du frère (neveu) de la jeune maman malade. en soulignant que ces autorités ont procédé à l’arrestation de celui-ci, vu la nature de cette relation illégitime « l’inceste ».

La mère de la victime qui abrite dans son logement très modeste (terrasse) le bébé et la maman handicapée souhaite disparaitre de cette région afin d’éviter les problèmes qu’ils pourraient rencontrer suite à cette affaire familiale compliquée et lance un appel au Roi pour donner ses instructions afin de lui trouver un abri loin de cette région de Doukkala pour vivre en paix avec sa fille et son petit fils innocent.

Commentaires