L’agenda gouvernemental pour l’égalité 2011-2015 fait partie de la nouvelle génération de...

L’agenda gouvernemental pour l’égalité 2011-2015 fait partie de la nouvelle génération de réformes engagées au Maroc (Skalli)

296
0
PARTAGER

La ministre, qui intervenait lors d’une rencontre nationale de présentation de l’agenda gouvernemental pour l’égalité 2011-2015, a souligné que cet agenda regroupe neuf domaines d’intervention, 30 objectifs et 100 mesures appuyées par des indicateurs de suivi et d’évaluation.

L’agenda, constitue un cadre clair pour promouvoir la situation des femmes et instaurer le principe de l’égalité entre les sexes dans tous les domaines. Il a été conçu selon une approche participative, valorisant les différents plans et programmes nationaux, régionaux et locaux, a-t-elle ajouté.

Le processus d’élaboration de l’agenda gouvernemental pour l’égalité 2011-2015 a été piloté par le ministère de Développement social de la famille et de la solidarité, en partenariat avec 25 départements ministériels, dans le cadre de sa mission de coordination des politiques publiques en matière de l’égalité entre les sexes.

Pour la ministre, l’égalité est un défi majeur pour le développement et un important jalon pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), notant que tout retard au niveau des droits de la femme a un coût économique et est de nature à entraver le processus de développement.

L’agenda gouvernemental pour l’égalité, a-t-elle expliqué, s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par le Royaume pour réaliser les OMD et mettre en œuvre les engagements du gouvernement en matière de l’égalité des sexes.

Il porte aussi sur l’évaluation des politiques publiques et se veut un cadre clair pour l’action gouvernementale en matière de la promotion de la situation des femmes et de l’instauration du principe de l’égalité entre les sexes dans tous les domaines.

A l’issue de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, de la secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire, Latifa El Abida, il a été procédé à la signature de plusieurs conventions de partenariat avec des associations nationales opérant dans les domaines de la lutte contre la violence à l’égard des femmes et du renforcement de la participation politique des femmes.
_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires