PARTAGER
Alors que la ville de Laayoune une prochaine visite royale dès le retour du souverain des États-Unis et alors que les séparatistes du Polisario viennent de subir un sérieux revers dans le dernier rapport de l’ONU sur le Sahara, leurs sympathisants tentent de semer le désordre dans cette ville. Un incident révélateur de désordres à venir est venu rappeler que les séparatistes ont du ressort quand ils se trouvent en mauvaise posture.
Ainsi, un fourgon de police a été attaqué au cocktails Molotov au cours de la nuit de samedi à dimanche alors qu’elle se trouve quadrillée par les forces de l’ordre en prévision de la visite royale. d’autres incidents de ce genre ne sont pas écarter pour montrer la capacité de nuisance de séparatistes prêts à tout pour faire payer au royaume ses succès diplomatiques dans la défense du droit international et son intégrité territoriale.
En très mauvaise situation aussi bien humanitaire que diplomatique, le Polisario est acculée à faire mener des opérations de guérilla urbaine grâce aux soutiens dont il dispose dans les provinces sahariennes marocaines, notamment dans la ville de Laayoune où ils snt laissés libres de leurs mouvements et également pour mener des réunions sans entraves. Mais cette politique a montré ses limites et entre laxisme et politique répressive, il y a bien une ligné intermédiaire à trouver si ce type d’incidents étaient appelés à se poursuivre en toute impunité.

Commentaires