Maison A la une LAHCEN DAOUDI, ENCORE UN MINISTRE PJD QUI MET LES PIEDS DANS LE...

LAHCEN DAOUDI, ENCORE UN MINISTRE PJD QUI MET LES PIEDS DANS LE PLAT

1110
0
PARTAGER

En cette période de ramadan généreuse également en débats sur la cherté de la vie et le boycott de produits de grande consommation, les ministres du PJD sont devenus des habitués des bourdes au parlement, des déclarations à l’emporte-pièce lourdes de conséquences pour leur image et leur action.

Après El Othmani, leur chef sur les initiateurs du boycott, le ministre de l’énergie, Rabbah sur les factures d’électricité, voici venu le tour du ministre des affaires économiques et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, de choquer les marocains par ses propos au parlement.

Au cours d’une séance ou plutôt d’une farce qui n’a fait rire personne mais au contraire ne susciter que moqueries, ce dernier s’est laissé aller dans un échange verbal avec des parlementaires, jusqu’à se tourner en ridicule avec ses contre-vérités. Confondu par une vidéo datant de 2009, du temps où les islamistes étaient encore dans l’opposition, et au cours de laquelle il s’élevait contre les augmentations, le ministre a estimé que le pays ne connaissait pas d’augmentation en se basant sur les prix du poulet, des fruits et légumes, qu’il affirmera avoir noté au cours d’une visite au marché de gros de la capitale, comme si tous les marocains s’y approvisionnait. Seul à être convaincu que la cherté des prix était une pure invention de l’esprit de certains internautes et mettant en avant un supposé contrôle permanent des prix en se félicitant des résultats enregistrés avec le numéro vert 5757, le ministre s’est contredit sur plusieurs points pour montrer son absence regrettable de maîtrise de la situation et de méconnaissance du terrain.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires