PARTAGER

La lutte anti-terroriste marque de nouveaux points importants au Maroc avec le démantèlement d’une nouvelle cellule affiliée à « L’état Islamique » à Béni-Mellal qui se préparait à commettre des actes terroristes de grande ampleur dans le royaume.

Cette opération a pu être possible grâce à l’état d’alerte toujours en vigueur dans le pays et qui a été porté à son plus haut niveau après le attentats du week-end dernier à Paris qui ont poussé l’ambassade de France au Maroc a renforcé son dispositif de sécurité à l’intérieur et autour de son édifice à Rabat ainsi que les consulats et les établissements relevant de la mission française au même titre que les instituts culturels. pour des raisons non élucidées, elle a tenu à garder fermer ceux de la ville de Safi.Côté marocain, ces attentats de Paris, ont renforcé les craintes des appareils sécuritaires de voir le royaume encore plus exposé à la menace terroriste n raison de son engagement de « Daech » qui a, à maintes reprises, souligné que le Maroc était en tête de ses cibles privilégiées, raison pour laquelle il continue de recruter des marocains candidats au suicide pour commettre des attentats comme ceux de Paris avec comme objectif des tueries de masse.
Seul l’échange permanent d’informations entre pays menacés par l’hydre teerroriste peut en venir à bout de manière définitive.

Actu-maroc.com är Jalil Nouri

Commentaires