Maison A la une L’ALGÉRIE PÈSE SUR LE DOSSIER MAROCAIN DU MONDIAL 2026

L’ALGÉRIE PÈSE SUR LE DOSSIER MAROCAIN DU MONDIAL 2026

1369
0
PARTAGER

La Fifa tiendra-t-elle compte de la fermeture des frontières entre l’Algérie et le Maroc dans l’attribution de l’organisation de la coupe du monde de football 2026. La question mérite d’être posée d’autant plus que le dossier du concurrent américain comporte une situation proche avec la décision du président Donald Trump de construire un mur de plusieurs mètres tout le long de la frontière avec le Mexique, un pays qui, pourtant, fait cause commune avec les États-Unis et le Canada dans leur candidature contre le Maroc.

Si comparaison n’est pas raison, il n’est pas inutile de se poser la question de savoir si l’Algérie ne sera pas tentée de procéder à la réouverture de ses frontières avec le voisin marocain au cas où le Maroc serait l’organisateur du Mondial 2026 et si l’équipe de l’Algérie y était qualifiée. L’on imagine bien que les supporters algériens se déplaceraient en grand nombre pour venir remplir les stades et soutenir leur équipe ainsi que toutes les autres formations africaines. Le sort viendrait ainsi résoudre un très vieux conflit entre deux pays voisins d’autant plus que l’Algérie a décidé de soutenir la candidature marocaine et d’autoriser son ancienne star, Lakhdar Belloumi, de devenir ambassadeur de cette candidature. Cette politique des petits pas pourrait venir à bout des réticences des politiques qui sauteraient avec l’annonce espérée par les peuples des deux pays-frères, le 13 juin prochain, de l’attribution de l’organisation de la coupe du monde 2026 au Maroc.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires