L’ALGÉRIE SE VENGE DE VOLKSWAGEN POUR SON PROJET AU MAROC

L’ALGÉRIE SE VENGE DE VOLKSWAGEN POUR SON PROJET AU MAROC

2872
0
PARTAGER

La réaction consternante et ridicule des autorités algériennes à la
décision du constructeur automobile allemand Volkswagen de préférer le
Maroc à l’Algérie pour y construire son usine, n’a pas fini de tourner
ce pays en dérision. Plus grave encore, cette réaction n’est pas loin
de créer une crise diplomatique entre Berlin et Alger après la
convocation inhabituelle par la première de l’ambassadeur d’Algérie
suite au blocage de cette marque dans les ports algériens.

Depuis quelques jours, ses voitures sont visées par des mesures
arbitraires pour les empêcher d’être commercialisées en territoire
algérien comme l’augmentation vertigineuse des taux de dédouanement et
les pressions sur les importateurs pour avantager les voitures
produites localement, essentiellement la marque française Renault,.Les
autorités algériennes se sont empressées , sans convaincre, de
justifier ces décisions en raison de la crise économique que vit le
pays et le régime d’austérité qu’il s’est imposé en réduisant
drastiquement les importations, dont en premier lieu les voitures qui
dépassent les 400 000 unités annuellement. Les autorités
allemandes,elles, sont loin d’être dupes et compris très tôt qu’elles
voulaient leur faire payer cher leur préférence pour le Maroc afin d’y
construire son usine,un procédé vil et mesquin.

Commentaires