L’ALGERIE VIT LES PIRES HEURES DE SON HISTOIRE

L’ALGERIE VIT LES PIRES HEURES DE SON HISTOIRE

372
0
PARTAGER

Il s’agit de l’ancien président de la république, le général Lamine Zeroual, qui est sorti de sa réserve pour donner son avis sur la situation actuelle que traverse son pays et évoquer les risques d’entrée dans une zone de turbulences jamais vécue.

Sans évoquer directement les tensions grandissantes nées des affrontements entre berbères et arabes dans l’est du pays  qui ont déjà fait plusieurs morts alors que les deux communautés sont sur le pied de guerre et que l’armée s’est déployée en masse dans cette région, l’ancien dirigeant n’en dresse pas moins un sombre tableau de la vie politique en Algérie.

Arguments et fruits de l’expérience à l’appui , le général Zeroual estime que la candidature de Bouteflika pour un quatrième mandat est une erreur grossière qui risque de coûter très cher au pays alors que ce dernier aurait plutôt du songer à assurer une transition en douceur pour sortir le pays de l’immobilisme dans lequel il s’est enfoncé ces dernières années. Se plaçant au-dessus de la mêlée politique et s’attachant à se présenter comme un patriote neutre tout en voulant préserver le statut de l’armée à laquelle il a longuement appartenu, il estime que le plus grave danger que court le pays est d’avoir voulu affaiblir cette institution en tentant de la décrédibiliser en créant volontairement des tensions au sein de sa hiérarchie. L’allusion est claire et vise clairement l’entourage présidentiel, qui, profitant de la vacance de pouvoir en raison de la maladie de Bouteflika, a lancé une campagne de dénigrement du numéro 1 des services de renseignements algériens pour le pousser vers la sortie voyant en lui, un obstacle potentiel à la réélection de l’actuel chef de l’état, qui dans un sursaut, a tenté de rectifier le tir en rendant à l’armée toutes ses lettres de noblesse. Il n’empêche que rien ne va plus au sein de ce corps livré à des luttes intestines entre partisans et adversaires des réformes de l’état.

De son côté, le front contre Bouteflika qui se mobilise contre sa candidature et donc sa réélection annoncée en raison de la mise à sa disposition des moyens de l’état pour sa victoire, reçoit jour après jour de nouveaux soutiens de chefs de partis qui se sont mis en dehors de cette course pour dénoncer par avance les tripatouillages qui vont s’opérer.

Tout prête à croire donc, avec tous ces éléments réunis, n’est pas prête de sortir du chaos dans lequel elle a sombré  ces derniers temps.

 

 

Actu-maroc.com ________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Photo envoyée par Nassira

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie Bande de Gaza Belgique blocus Des Femmes Contre le Blocus de Gaza Egypte Etats-Unis France Gaza Printemps Agérie

 

Commentaires