L’Allemagne, invité d’honneur du Salon international des fruits et légumes d’Agadir (9-12...

L’Allemagne, invité d’honneur du Salon international des fruits et légumes d’Agadir (9-12 décembre)

320
0
PARTAGER

L’édition 2010 se penchera sur l’agriculture biologique, le développement durable, l’environnement et l’agroéquipement, indiquent les organisateurs.

La chambre allemande de commerce et l’Ambassade d’Allemagne au Maroc organisent à cette occasion une journée « bio » dans le but d’encourager l’échange économique et la coopération dans le domaine de l’agriculture écologique.

De hauts responsables du ministère allemand de l’alimentation, de l’agriculture et de la protection des consommateurs et de l’Association allemande bio BIOLAND seront à Agadir pour présenter l’expérience pionnière de leur pays dans ce domaine et discuter des possibilités de partenariat dans ce domaine.

Le Sifel constitue, selon ses initiateurs, « l’un des piliers majeurs du secteur agricole et compte accueillir plus de 400 exposants, sur une superficie de 30 000 m2 de halls d’exposition et plus de 40 000 visiteurs professionnels d’Afrique, d’Europe et du reste du monde opérant dans la filière ».

Cette exposition se veut une plate-forme d’échange et de mise en valeur du dynamisme et du rôle important que joue la filière fruits et légumes au Maroc.

Le Salon s’adresse aux opérateurs de tous les secteurs d’activités liées à la filière en amont et en aval, en particulier fournisseurs, équipementiers, et prestataires de services, fortement impliqués dans les techniques de productions, semences, fertilisants, laboratoires, transport et logistique, lutte biologique…

En marge du Sifel, les résultats d’un concours destiné à récompenser les meilleures entreprises de la filière fruits et légumes seront annoncés lors d’une cérémonie prévue le 8 décembre.

Le « TROFEL », qui est à sa 3ème édition, est organisé sous l’égide du ministère de l’Agriculture, en partenariat avec différentes associations professionnelles de la filière fruits et légumes.

Selon l’initiateur de cette compétition, Abderrahman Rifai, les critères retenus par le jury composé d’experts institutionnels et de professionnels, sont liés à la qualité, la performance à l’export, la certification, l’innovation et au respect de l’environnement.

Commentaires