PARTAGER

Dans un communiqué qui nous est parvenu de l’ambassade des États-Unis à Rabat  condamne,  avec la plus grande vigueur, l’utilisation d’armes chimiques qui a tué beaucoup de personnes, enfants et nourrissons compris, dans la province d’Idlib en Syrie.

Cette attaque barbare, avec des dizaines de morts rapportées, démontre le mépris brutal du président syrien Bashar al-Assad pour les citoyens de Syrie, ainsi que du droit international. Comme l’a déclaré hier le Secrétaire d’État Tillerson: « Ceux qui le défendent et l’appuient, y compris la Russie et l’Iran, ne devraient se faire aucune illusion à propos d’Assad ou de ses intentions. Quiconque utilise des armes chimiques pour attaquer son propre peuple montre un mépris fondamental pour la dignité humaine et doit être tenu pour responsable »

Hafid Fassi Fihri

Commentaires