PARTAGER
L’ambassadeur du royaume en Italie, Hassan Abouyoub, peut enfin respirer après le scandale qui a failli lui valoir son poste.
L’ancien ministre vient de se voir innocenter par la justice italienne suite aux accusations de viol de sa domestique à l’origine de sa présumée grossesse après plusieurs relations sexuelles sous le toit même de la résidence de l’ambassadeur, un homme vivant avec son épouse à Rome et père de famille respectable.
Selon les conclusions d’un tribunal de Rome, les accusations et la campagne de diffamation n’auraient servi en fait qu’à cacher un odieux chantage de la part de la domestique et de son mari, après avoir dérobé des bijoux à la femme de l’ambassadeur qui la menaçait de la dénoncer et la renvoyer au Maroc. La domestique s’est mise à raconter cette histoire de viol et de grossesse autour d’elle et dans la presse italienne pour ne pas être dénoncée et essayer de soutirer en même temps une grosse somme d’argent au couple de diplomates. Alors qu’elle avouera plus tard lors de l’enquête qu’elle était enceinte de son mari, devenu son complice par la force des choses. La justice italienne finira par tirer l’affaire au clair et innocenter le diplomate. C’est la deuxième fois cette année, que des diplomates marocains en poste à l’étranger ont des problèmes avec leurs domestiques après l’affaire de celle au service de la consule du royaume à Orly en France, toujours entre les mains de la justice française.
Par Jalil Nouri

Commentaires