L’ambassadeur du Maroc à Rome risque gros devant la justice italienne

L’ambassadeur du Maroc à Rome risque gros devant la justice italienne

1497
0
PARTAGER

L’affaire reprise reprise en long et en large par la presse italienne a porté un grand coup à l’image de cet ambassadeur et de la représentation diplomatique marocaine qui n’avait pas besoin d’une telle mauvaise publicité d’autant plus qu’elle fait suite à un premier incident publique qui avait mis aux prises l’épouse de l’ancien ambassadeur actuellement ministre de l’habitat, Nabil Abdellah et celle de son ancien chef l’ex-ministre des affaires étrangères Tayeb El Fassi Fihri devenu depuis conseiller royal.

Ce qui est surprenant dans cette plainte, c’est que l’actuel ambassadeur à Rome est connu pour être un homme calme et civilisé, pacifique et courtois, loin de l’image peu reluisante que fait de lui, aujourd’hui, la plaignante qui dresse de lui devant les médias italiens un tableau peu flatteur parlant d’un homme bas et mesquin, rustre et agressif.

Aucune médiation entre les deux parties n’a été entreprise pour l’instant alors que des doutes subsistent sur l’éventualité d’un coup monté pour nuire à l’image de la diplomatie marocaine de la part d’adversaires du Maroc qui auraient poussé la domestique à déclencher cette affaire créée de toutes pièces assurément, Hassan Abou Ayoub qui était ministre avant de devenir ambassadeur est un homme qui ne mérite pas un tel scandale.

Actu-maroc.com —————————-

 

Commentaires