PARTAGER

Rappelé par le Maroc le mois dernier après les propos du ministre des Affaires étrangères algérien, accusant le Maroc de blanchir l’argent de la drogue dans toute l’Afrique, l’ambassadeur du royaume Hassan Abdelkhalek vient de reprendre ses fonctions à Alger.

C’est ce qu’ont déclaré des sources diplomatiques au site algériepatriotique et confirmé lundi par le ministère marocain des Affaires étrangères.

Ces mêmes sources affirment que le retour du diplomate marocain « clôt ce dossier » et n’hésitent pas à accuser le royaume d’empêcher « la construction effective du Grand Maghreb. Des provocations auxquelles l’Algérie refuse de répondre, en dépit de leur caractère agressif et hostile. ».

Hassan Abdelkhalek avait été nommé en septembre 2016 à ce poste très sensible et a pour mission de dégeler les relations entre les deux pays en opposition frontale sur le dossier du Sahara marocain.

Commentaires