Maison A la une L’ambassadeur Omar Hilale élu à l’unanimité des 193 États membres président du...

L’ambassadeur Omar Hilale élu à l’unanimité des 193 États membres président du Comité de la Charte des Nations unies

770
0
PARTAGER

L’ambassadeur, représentant permanent du Royaume du Maroc, Omar Hilale, a été élu, mardi, à l’unanimité des 193 États membres des Nations unies, en tant que président du Comité spécial de la Charte des Nations unies et du raffermissement du rôle de l’Organisation, pour l’année 2018. Ce Comité, qui réunit l’ensemble des États membres et observateurs des Nations unies, revêt une haute importance dans le cadre de l’architecture juridique onusienne. C’est un organe subsidiaire de l’Assemblée générale des Nations unies, chargé d’examiner et de formuler des recommandations pour encourager le développement progressif du droit international et renforcer le respect des dispositions de la Charte de l’ONU.

Cet organe onusien accorde une attention particulière à l’examen des propositions relatives au maintien de la paix et de la sécurité internationales, au règlement pacifique des différends, à la coopération entre l’ONU et les Organisations internationales et régionales, ainsi qu’à la réforme des Nations unies et à l’assistance aux États tiers touchés par l’application de sanctions. L’élection de l’ambassadeur Hilale est un nouveau témoignage éloquent du rôle de premier plan joué par le Maroc au sein de la communauté internationale, et de la confiance dont il jouit au sein des Nations unies, sous la conduite éclairée et la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. La présidence par le Maroc du Comité de la Charte des Nations unies conforte sa stature internationale en tant que pays respectueux du droit et de la légalité internationale, ainsi que des dispositions de la Charte des Nations unies.

Cette élection confirme, en outre, l’attachement du Maroc et son engagement indéfectible en faveur du règlement pacifique des différends, de la primauté des solutions politiques, de l’importance de la médiation et de la nécessité de la prévention des conflits. Elle constitue, également, une reconnaissance du rôle pionnier du Maroc dans le cadre des Opérations de maintien de la paix onusiennes, particulièrement en Afrique, auxquelles les Casques bleus marocains participent depuis 1960. L’examen de la thématique de la session du Comité, qui se tient du 20 au 28 février, «Échange d’information sur les pratiques des États concernant le recours aux négociations et aux enquêtes», permettra au Maroc de partager son expérience en la matière.

Commentaires