L’ambassadeur serbe à l’Otan se suicide à l’aéroport de Bruxelles

L’ambassadeur serbe à l’Otan se suicide à l’aéroport de Bruxelles

363
0
PARTAGER

« Tous les éléments confirment qu’il s’agit d’un suicide », a déclaré à l’AFP Ine Van Wymeersch, une porte-parole du parquet de la capitale belge, qui a clos l’enquête ouverte mardi.

 

Elle a précisé qu' »aucun tiers » n’était impliqué dans la mort de Branislav Milinkovic.

Le décès de ce diplomate de 52 ans a provoqué une forte surprise à l’Otan, où s’est tenue mardi et mercredi une réunion des ministres des Affaires étrangères des 28 pays membres. D’autant que rien ne laissait présager le suicide, M. Milinkovic étant « apparu tout à fait normal durant la journée, discutant » avec des journalistes dans les couloirs, a témoigné un journaliste serbe.
« Je suis profondément attristé par la mort tragique de l’ambassadeur de Serbie », a réagi le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen.
« En tant qu’ambassadeur à l’Otan, il avait gagné le respect et l’admiration de ses collègues. Il représentait un grand atout pour son pays et sera profondément regretté ici à l’Otan », a ajouté M. Rasmussen.

Le diplomate s’est suicidé sur le parking VIP de l’aéroport international de Bruxelles, où il s’était rendu pour accueillir des diplomates de haut rang, dont le vice-ministre serbe des Affaires étrangères, Zoran Vujic, selon la presse serbe.

Soudain, alors que la délégation rejoignait le parking, il s’est éloigné et est tombé de la plate-forme, d’une hauteur d’une dizaine de mètres, selon une source diplomatique à Bruxelles.

Les pompiers et médecins de l’aéroport « n’ont pas pu le sauver », a précisé un porte-parole de l’aéroport, Jan Van der Cruysse.

Branislav Milinkovic était un diplomate de carrière qui a notamment été en poste à Vienne, auprès de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). Il était marié et père d’un enfant adolescent.

M. Milinkovic était en poste à Bruxelles depuis 2004 et était ambassadeur lorsque la Serbie, qui se revendique militairement neutre, a obtenu le statut de pays partenaire auprès de l’Otan. L’un des principaux sujets de discussion entre Belgrade et l’Alliance est la situation à la « frontière » avec le Kosovo, sécurisée par des troupes de l’Otan dans le cadre de l’opération Kfor.

AFP

 

 

Actu-maroc.com_______________

 

Commentaires