L’AMDH, L’ASSOCIATION QUI DONNE DU FIL A RETORDRE AUX AUTORITÉS

L’AMDH, L’ASSOCIATION QUI DONNE DU FIL A RETORDRE AUX AUTORITÉS

599
0
PARTAGER

En raison d’un long contentieux, les rapports entre l’association en
charge des droits de l’homme déjà bien envenimés avec le ministère de
l’intérieur.viennent de vivre un nouvel épisode après l’encerclement
de son siège par la police déployée en grand nombre pour empêcher que
s’y tienne une réunion d’un groupe militant pour les libertés
numériques ne disposant pas d’un récépissé.

Après 75 interdictions de rassemblements et deux procès perdus par le ministère
de l’intérieur devant les tribunaux qui l’ont condamné à versé des indemnités
de l’ordre de 10 et 5 millions de centimes, ce dernier continue à faire
preuve d’une rare détermination à vouloir mettre fin à ses activités
sans y parvenir de crainte d’une condamnation internationale, l’AMDH
étant reconnu à l’étranger pour son travail et la crédibilité de ses
responsables.

Les autorités de Rabat, la capitale où se trouve
cette association, véritable poil à gratter et bête noire même, sont
sur le pied de guerre dès l’annonce du moindre événement. récemment,
deux journalistes français y avaient été arrêtés au moment d’un
tournage non autorisé et le siège investi par la police. Les voisins
de l’immeuble ont même été encouragés pour déposés plainte contre
l’association pour les désagréments causés par ses activités, toujours
sans résultat.

L’AMDH, persuadée qu’elle ne sera pas déclarée illégale aussi
facilement, se venge des autorités en mettant leurs nerfs à très rude
épreuve jusqu’au coup de force final qui peut se produire à tout
moment .

Commentaires