L’amélioration du système des questions orales renforce la démocratie parlementaire (Parlementaires britanniques)

L’amélioration du système des questions orales renforce la démocratie parlementaire (Parlementaires britanniques)

189
0
PARTAGER

«Pour être efficientes, les questions orales doivent être claires, concises, et précises dans l’objectif d’inciter les secteurs gouvernementaux et les aider à améliorer leur rendement», ont-ils lors d’un atelier organisé par le Parlement marocain en partenariat avec la Fondation Westminster pour la démocratie.

Les parlementaires des deux chambres britanniques, ont expliqué que l’institution législative britannique, qui remonte au 8é siècle, a développé plusieurs méthodes de formulation des questions orales, pour en faire un outil de contrôle efficace au service de la démocratie parlementaire.

Pour la Baronne Helen Liddell, membre de la Chambre des Lords (Parti travailliste), les questions orales jouissent d’une grande importance auprès des ministres britanniques en raison de leur impact aussi bien sur l’action législative britannique que sur l’opinion publique.

De son côté, M. Alistair Doherty, membre de la Chambre des communes a relevé que les questions parlementaires d’actualité sont un point commun entre les institutions législatives marocaines et britanniques et sont souvent formulées suite à un événement majeur lié aux grands intérêts du pays, ce qui explique leur traitement exceptionnel.

Une question orale qui n’incite pas l’autorité exécutive à prendre les mesures nécessaires est une question inutile, a-t-il estimé affirmant que, dans son pays, la tradition parlementaire exige que les questions soient formulées dans un langage clair.

En posant une question brève, le Parlementaire aspire à recevoir une réponse claire et objective ce qui vaut mieux que de poser plusieurs question simultanément, conseille M. Lain Smith, membre du Parlement écossais.

Cet atelier, auquel ont assisté plusieurs députés marocains, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de coopération entre le Parlement marocain et la Fondation Westminster pour la démocratie dans l’objectif de développer les compétences et d’échanger les expériences entre les parlementaires.

Un atelier similaire sera organisé, vendredi, sous le thème « l’action législative entre les Chambres des représentants et des conseillers ».

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires