L’Amérique rend hommage à Martin Luther King

L’Amérique rend hommage à Martin Luther King

378
0
PARTAGER

La cérémonie devait avoir lieu le 28 août, pour marquer le 48e anniversaire jour pour jour du célèbre discours « Je fais un rêve », mais avait du être annulée à cause de l’ouragan Irène frappant alors la côte est des Etats-Unis.

 

Quelque 50.000 personnes sont attendues dimanche, au lieu des 300.000 personnes estimées en août dernier.

Déjà ouvert au public, le mémorial Martin Luther King est situé près du National Mall, l’immense et prestigieuse esplanade au sud de la Maison Blanche, et voisine avec les mémorials Lincoln, Jefferson et Roosevelt.

C’est le premier monument à y honorer une personne de couleur et le seul de cette importance à y être dédié à une personnalité autre qu’un ancien président des Etats-Unis.

Harry Johnson, président de la fondation qui a porté le projet, vieux de quinze ans, a estimé dans un communiqué que « l’événement va être capital, pour ceux qui seront présents et pour les spectateurs dans le pays et le monde qui vont voir ce moment tant attendu dans l’histoire de notre nation ».

Le président Obama, premier président afro-américain élu à la Maison Blanche, prononcera un discours alors que seront présentes, outre la famille King, de nombreuses personnalités de la politique ou de la culture comme la chanteuse Aretha Franklin ou le couturier Tommy Hilfiger. Musique, lectures de poèmes et discours ponctueront la matinée.

Martin Luther King, figure de proue de la lutte pour les droits civiques et contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, militant pacifiste, a été assassiné le 4 avril 1968 à l’âge de 39 ans.

Le mémorial, dédié au pasteur et à son message de « démocratie, justice, espoir et amour », est un espace ouvert d’1,5 hectare, à quelques dizaines de mètres du Lincoln Memorial où le pasteur avait prononcé son discours le plus célèbre le 28 août 1963.

L’espace prend la forme d’un arc de cercle en bordure d’un bassin de rétention, le « Tidal Basin », alimenté par les eaux du fleuve Potomac tout proche. Agrémenté de plusieurs fontaines, il est clos par le « Mur des Inscriptions » de 140 m de long, sur lequel sont gravées 14 citations de discours prononcés par Martin Luther King entre 1955 et 1968.

Un portail d’entrée en forme de rocher permet d’accéder à l’espace planté d’arbres, au milieu duquel s’élève le « Rocher de l’espoir ».

De ce rocher de granit blanc émerge une statue massive de 9 m de haut qui représente le pasteur, bras croisés et regardant l’horizon, conçue par le sculpteur chinois Lei Yixin.

La première présentation du monument avait donné lieu à quelques mini-polémiques, sur le choix d’un artiste chinois et non américain et celui de certaines citations.

Le mémorial, d’un coût de 120 millions de dollars, n’a pas encore été totalement financé, seuls 115 millions ayant été récoltés. L’inauguration a été repoussée de multiples fois pour des raisons économiques ou de sécurité.

Le pasteur d’Atlanta était né un 15 janvier (de 1929), une date célébrée chaque année aux Etats-Unis depuis 1986 par un jour férié.

AFP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires