Lancement à Saïdia du programme « Azur 2020″: Des conventions de partenariat signées

Lancement à Saïdia du programme « Azur 2020″: Des conventions de partenariat signées

216
0
PARTAGER

 

Le programme « Azur 2020″ constitue une composante importante de la stratégie de développement touristique « Vision 2020″ qui s’articule autour de six programmes structurants et qui ambitionne de positionner le Maroc parmi les 20 premières destinations touristiques mondiales, tout en s’imposant comme une destination de référence en matière de développement durable dans le pourtour méditerranéen.

« Azur 2020″ vise, dans une première étape, à repositionner et parachever les stations déjà lancées pour ensuite compléter l’offre avec de nouvelles stations en renforçant et accélérant le développement de l’offre hôtelière afin d’atteindre rapidement la taille critique nécessaire, a-t-on expliqué lors de cette rencontre.

Ce programme repose sur le concept de stations balnéaires intégrées « intelligentes » et a pour principal objectif de construire une offre Maroc compétitive à l’échelle internationale, a souligné M. Zenagui.

Les conventions signées concernent les stations de Saïdia, Lixus et Taghazout et rentrent dans le cadre du lancement « des projets Azur 2020″ visant à relancer les stations touristiques du Plan Azur, les recadrer, revoir leurs produits et les adapter à la demande nationale et internationale en impliquant plusieurs opérateurs pour donner plus de force et de moyens et diversifier le risque, a-t-il ajouté.

Cette initiative intervient dans un contexte où la crise économique internationale en matière d’investissement se fait de plus en plus ressentir et la capacité financière des aménageurs développeurs s’essouffle.

Aussi, les stations de Saïdia, Lixus et Taghazout seront accélérées en mettant en place un montage financier diversifié et une approche intégrée en vue de rendre ces destinations matures dans des délais assez courts.

Le but de la première étape est de construire « toutes les composantes touristiques de la station (hôtels, parcs d’animation…), et partant transformer Saïdia et les autres stations en vraies destinations touristiques qui nous permettraient d’atteindre la taille critique pour attirer les flux des grands opérateurs mondiaux », a-t-il fait remarquer dans une déclaration à la MAP.

Les autres intervenants lors de cette rencontre ont précisé que la nouvelle société projet qui sera constituée conjointement entre CDG Développement et la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) aura pour objectif principal de mieux repositionner la station de Saïdia, d’en développer les parcelles viabilisées et porter ainsi la capacité en lits des hôtels et des résidences touristiques à 8.780 lits, dont 4.380 lits hôteliers.

Elle aura également comme but de relancer les prestations d’animation touristique, d’en hisser le niveau et ce, pour un investissement global d’environ cinq milliards de dirhams.

La station de Saïdia, rappelle-t-on, a ouvert en juin 2009 venant ainsi clôturer la première phase d’un investissement de 3,7 milliards de dirhams comprenant notamment deux grands hôtels d’une capacité de 2.170 lits, un village de vacances de 354 lits, une résidence touristique de 951 lits, un port de plaisance de 800 anneaux, un golf 18 trous.

Pour ce qui est de la station Taghazout, ils ont annoncé que les travaux d’aménagement et de construction seront lancés le 28 juin courant, précisant que la société d’aménagement et de promotion de cette station a été créée suite à la signature d’un protocole d’accord entre les actionnaires le 14 septembre dernier pour garantir le succès de la réalisation de ce projet d’envergure (six milliards de DH d’investissement).

Quatre partenaires de référence sont associés à ce projet d’exception, à savoir CDG Développement, la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique, le Groupe Alliances Développement Immobilier et le consortium Sud Partners, ont-ils dit.

S’agissant de la station Lixus, des négociations sont en cours de finalisation avec l’aménageur en vue d’un partenariat avec CDG Développement et la SMIT pour le développement des lots non encore valorisés de la station. Le coût de l’investissement nécessaire au développement des composantes de la station Lixus est évalué à plus de 4 milliards de dirhams.

Cette opération de relance du Plan Azur par la création de nouvelles sociétés de développement avec l’intervention du Fonds Marocain de Développement Touristique (FMDT) et des investisseurs institutionnels doit être accompagnée par la mobilisation du secteur bancaire qui devra accompagner le financement des opérations de développement des composantes touristiques.

Par ailleurs, et pour accompagner l’investissement dans les projets structurants de la Vision 2020 nécessitant des fonds conséquents, un travail de restructuration des fonds d’investissement touristique est en cours pour les doter d’une taille suffisante leur permettant de répondre aux besoins d’investissement.

L’objectif de ces opérations est d’aboutir à l’achèvement du développement du Plan Azur à l’horizon 2020 avec une livraison sur le marché de plus des deux tiers de la capacité avant 2016.

 

 

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires