PARTAGER
Une vraie chasse aux prostituées est lancée depuis quelques jours dans la ville de Marrakech pour mettre fin aux activités de réseaux spécialisés révélées notamment le 19 juin dernier dans un reportage dans l’émission « Sept à Huit » de la chaîne de télévision française  « TF1″ et qui avait fait grand bruit au moment de sa diffusion.
Certaines sources avancent même que c’est ce reportage qui est à l’origine en partie du renvoi de l’ancien wali de la région, sept mois seulement après sa nomination .
Selon certains témoignages recueillis sur place, la ville ocre serait désertée par une grande partie de ses prostituées alors qu’il est question de rafles et d’arrestations massives alors que deux réseaux importants disposant de plusieurs dizaines de villas et d’appartements auraient été démantelés poussant leurs clients du Golfe à quitter la ville.
Pour leur part, les prostituées qui craignent pour leur liberté et leur gagne-pain ont décidé d’aller respirer l’air dans des villes plus permissives en attendant la fin de ce nettoyage, le premier du genre par son ampleur à la grande satisfaction des habitants.
Or, ce retour à la situation qui prévalait avant ce coup de balai, n’est pas pour bientôt, car voulant faire d’une pierre deux coups, les autorités comptent bien maintenir la pression au moins jusqu’au lendemain de la tenue de la « COP 22″

Commentaires