PARTAGER
Dans une sortie très remarquée, l’ancien premier ministre Ahmed Benbitour dresse un constat sans appel sur l’état actuel de son pays et y envisage un chaos dramatique si des changements ne sont pas opérés au premier rang desquels le départ de l’actuel président malade, Abdelaziz Bouteflika, et son entourage qui gère l’état en sous-main.
L’ancien chef du gouvernement envisage en effet les perspectives les plus sombres, en raison dit-il, de l’Etat déliquescent de l’Algérie de demain, d’une société malade et une économie vulnérable, volatile et dépendante en moyens de financements. Autrement,ajoute-t-il , c’est un pays ouvert à tous les dangers  D’autant plus que la manne pétrolière s’est asséchée avec la mévente et la chute du prix du brut à l’échelon mondiale qui a provoqué une asphyxie dangereuse du pays avec une économie qui tourne au ralenti,sans espoir de sauvetage, tant que rien ne change au sommet de l’Etat algérien qui n’a plus rien de sérieux à promettre à ses citoyens désespérés d’autant plus que la crise du marché de l’or noir, prédit-il, est partie pour durer encore une bonne dizaine d’années. Résultat, selon lui, la probabilité d’une explosion sociale..
Par Jalil Nouri

Commentaires