PARTAGER

L’Arabie Saoudite a décidé d’augmenter les frais de visas pour les étrangers voulant effectuer le pèlerinage du Hajj et de la Omra. Les tarifs  devraient atteindre 1.250 DH pour les trois mois, auxquels s’ajouteront 500 DH pour chaque mois supplémentaire, rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du mercredi 10 août.

Il semblerait que l’Arabie Saoudite perçoive l’augmentation des frais de visas comme étant le moyen le plus efficace pour rééquilibrer son déficit budgétaire, suite à la chute des prix du pétrole.

Avec un déficit de 100 milliards de dollars, l’Arabie Saoudite compte bien recouvrer une partie de ses pertes en piochant dans le portefeuille des pèlerins qui se rendent, par millions, et à longueur d’année, sur les Lieux Saints de l’islam.

Cette décision a été adoptée  lundi 8 août, durant le Conseil des ministres saoudien, et fait partie d’une série de mesures destinées à rééquilibrer le budget de l’Etat et à rééchelonner les recettes fiscales hors hydrocarbures.

La proposition émane des ministères des Finances, de l’économie et de la planification.

Commentaires