Larbi Bennani, une figure prolifique du Cinéma marocain

Larbi Bennani, une figure prolifique du Cinéma marocain

313
0
PARTAGER

Depuis les années 60, le cinéaste marocain a entamé sa carrière de réalisateur. C’est en 1968 que Larbi Bennani a, en effet, signé le second long métrage de l’histoire du cinéma marocain: « Quand les dattes mûrissent », fiction qui aborde l’apport de la modernité dans la société rurale marocaine.

Le film relate une succession de contrastes marquant les conflits dans les rapports entre deux tribus divisées, et que la génération naissante, animée d’un esprit constructif, réussira à apaiser.

Après le franc succès de ce premier long métrage, Larbi Bennani a poursuivi son parcours en signant des œuvres reflétant l’image réelle et sincère du vécu des différentes composantes de la société, ce qui a confirmé le talent de ce réalisateur atypique et doué

C’est ainsi que le vétéran des cinéastes marocains a abordé dans « le logis des hommes », réalisé en 1964, la problématique de la poussée démographique et l’exode rural qui ont engendré des villes surpeuplées et entachées de foyers de misère.

L’Histoire de l’Andalousie a également occupé une place dans l’œuvre cinématographique de Larbi Bennani, qui a mis en valeur, dans les « Nuits andalouse » (1956), la beauté de l’Andalousie à travers les décors enchanteurs de l’Andalousie arabe, notamment la mystérieuse mosquée de Cordoue et les jardins féeriques de Grenades.

Né en 1930, Bennani est diplômé de l’Institut des hautes études cinématographiques en 1954. Après un passage en tant que stagiaire aux studios Billancourt à Paris, il fait son entrée au Centre cinématographique marocain en 1959, où il réalise une série de courts métrages et de documentaires commandés par des ministères.

______________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

Commentaires