L’argent comme catalyseur

L’argent comme catalyseur

260
0
PARTAGER

Beaucoup de grands artistes étaient extrêmement pauvres avant de s’enrichir grâce à l’art, mais généralement, il faut un minimum d’argent pour démarrer une « carrière » de création. « Je vais peindre une nature morte … avec des corbeilles de vieux pêcheurs… étant donné que maintenant, avant tout – malheureusement – je dois gagner un peu d’argent » (Claude Monet). Quand l’argent n’est pas un but en soi, il se trouve extrêmement utile pour créer un art de qualité.

En termes de réussite, l’argent est donc un formidable catalyseur chez les artistes talentueux. Il leur permet de travailler sereinement et de réaliser exactement ce qu’ils ont en tête sans se soucier des dépenses et leurs conséquences. Je dis cela en pensant à certains artistes peintres qui ont du mal à s’acheter le strict minimum de matériel de peinture ou qui ne peuvent pas s’offrir de voyages pour participer aux événements artistiques importants. L’argent est donc un catalyseur, un outil qui permet d’optimiser l’utilisation des autres prédispositions des artistes. Une sorte d’huile qui facilite le fonctionnement de la machine créatrice. Vous savez, vous pouvez être le plus doué de la terre, si vous n’avez pas d’argent pour démarrer, vous ne réussirez probablement pas.

Pour les artistes riches, l’argent attire des amitiés qui peuvent s’avérer décisives pour réussir en art. Même si l’argent d’un riche artiste est hérité, les gens l’associent souvent à sa réussite en art. Alors, plus on a de l’argent, plus on réussit en art, et plus on réussit en art, plus on gagne de l’argent. Mais bien sûr, si l’argent est capable de nous emmener n’importe où nous rêvons d’aller, il ne peut pas nous remplacer dans la position du conducteur, celui qui prend les décisions et contrôle les directions.

L’argent dans l’art est énigmatique. Il peut aider à le développer, mais il peut tout aussi bien le corrompre (il y a en réalité très peu de gens que l’argent n’arrive pas à corrompre. Et chacun de nous pense naturellement en faire partie). L’argent, comme disait Bernard Shaw, est très important car il favorise la santé, l’honneur, la beauté, la générosité et la force. Mais bien sûr, sa poursuite obsessionnelle apporte la laideur, le futile et la disgrâce. Il permet de développer l’art tant qu’on ne s’intéresse pas à lui-même mais plutôt à ce qu’il permet d’acheter. «  Nous ne faisons pas des dessins animés pour faire de l’argent. Nous faisons de l’argent pour faire des dessins animés » disait Walt Disney.

Dr Hamid Bouhioui, Artiste peintre

Commentaires