L’art folklorique marocain à l’honneur aux marches traditionnelles de Lisbonne

L’art folklorique marocain à l’honneur aux marches traditionnelles de Lisbonne

267
0
PARTAGER

Une cinquantaine d’artistes feront vibrer la capitale portugaise aux rythmes de « Gnaoua », « Aissawa », « Tizwa », « Al Guedra » et  » Hiti », qui sillonneront l’avenue de la liberté, principale artère de Lisbonne, proposant des représentations aussi riches que variées pour faire découvrir au public portugais la diversité culturelle et les multiples expressions artistiques marocaines.

Les cinq troupes qui ouvriront ces défilés colorés et animés ont donné un avant-gout de ce spectacle à travers une prestation offerte samedi soir à la résidence du Maroc à Lisbonne lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté plusieurs personnalités marocaines et portugaises, notamment le ministre de l’Economie et des finances, Salaheddine Mezouar, SAR Dom Duarte de Bragança, la secrétaire d’Etat portugaise à l’administration interne, Dalila Raujo ainsi que plusieurs ambassadeurs accrédités à Lisbonne et représentants de médias portugais.

 » Le Maroc, invité d’honneur de ces marches traditionnelles, est le premier pays étranger à avoir le privilège d’ouvrir ces défilés populaires lancés au 18ème siècle, lors desquels les 22 quartiers de la capitale viennent défiler en célébration de la fête de Saint Antoine « , a affirmé l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Mme Karima Benyaich dans une déclaration à la presse.

La participation du Maroc à ces défilés avec des troupes représentant les différentes régions du Royaume, vise à renforcer le rapprochement entre les peuples et mettre en valeur la richesse et la diversité culturelle du Maroc, a ajouté l’ambassadeur qui a rappelé que les villes de Rabat et Lisbonne sont liées par un acte de jumelage.

Plusieurs personnalités portugaises présentes se sont félicitées du choix du Maroc comme premier pays étranger à s’associer à cette manifestation qui ne manquera pas, ont-elles souligné, de contribuer à renforcer davantage les connaissances et les échanges culturels entre les deux peuples.

Elles ont tenu à cette occasion à exprimer leur admiration pour la prestation musicale rythmée et envoutante des troupes marocaines, affirmant avoir particulièrement apprécié les rythmes, les chants et les danses traduisant la beauté et l’élégance d’un art qui fait la fierté du Royaume.

Pour sa part, l’ambassadeur du Koweït au Portugal, Suleiman Ibrahim Al Murjan, s’est félicité de la participation du Maroc, au patrimoine riche et séculaire, à cette manifestation, à travers laquelle le Royaume représente l’ensemble des pays arabes.

Il a à cette occasion salué les actions menées par le Maroc pour promouvoir la culture qui constitue le meilleur vecteur de connaissances et de rapprochement entre les peuples.

Les mordus de l’art ancestral du Maroc profond seront au rendez-vous dimanche avec une brochette de troupes folkloriques qui donneront, cette année un avant-goût au public pour les autres soirées des marches populaires de Lisbonne.

Le défilé qui va représenter les principales sensibilités régionales du Maroc, qui regorge de multiples paysages géographiques et socio-linguistiques, offrira un répertoire haut en couleurs qui puise sa source des rythmes raffinés et variés alliant le rituel aux chorégraphies d’un Maroc aux richesses culturelles inépuisables.

Les troupes qui seront déployées à cette occasion résument cette diversité en choisissant parmi les nombreuses danses villageoises une performance amazighe : Tizwa, la danse de l’abeille issue de Qalaat Mgouna.

Ce parcours sera agrémenté par les Gnawa, les percussionnistes du Hiti de Tissa et les rythmes de la sublime danse de Guedra. La procession est souvent une allégeance spirituelle, c’est la raison pour laquelle la marche inclut également les Aissawa.

Autant de couleurs, d’habits et d’accessoires qui reflètent un avant-goût de ce qu’est à une échelle largement plus grande, la magnifique mosaïque culturelle du Maroc. Les défilés de Lisbonne attirent chaque année un public de plus de 250.000 spectateurs, auxquels s’ajoutent un million et demi de téléspectateurs au Portugal et de par le monde lusophone.

Les représentants des quartiers typiques de Lisbonne, notamment Castelo, Mouraria, Alfama et Bairro Alto participent au grand défilé qui arpente l’avenue de la Liberté, artère principale de près de 2 kilomètres, en plein coeur de Lisbonne.

Ces festivités sont liées à la tradition et à l’histoire de la ville où chaque quartier est représenté et concourt pour que sa marche soit élue la plus réussie. Chaque année, le mois de juin marque le début des festivités qui se prolongent pendant tout l’été dans la capitale portugaise, offrant au public des spectacles de fado, concerts de jazz, bals populaires et d’autres genres musicaux, ainsi que des festivals de cinéma et de théâtre, épreuves sportives et expositions.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires