L’attribution du Programme d’aménagement de la zone Sindibad à Casablanca conforme à...

L’attribution du Programme d’aménagement de la zone Sindibad à Casablanca conforme à la loi (ministre)

331
0
PARTAGER

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, le ministre a précisé que l’opération d’adjudication a été supervisée par une commission intégrée (centrale et locale) regroupant l’administration centrale (Haut commissariat aux eaux et forêts, les ministères des finances et de la culture, les collectivités locales).

Il a mis l’accent sur l’important rôle que joue cette commission en vue de donner corps à ce projet complémentaire qui a nécessité des investissements de 2,4 milliards de dhs et dont la réalisation s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre les secteurs public et privé.

Le ministre a rappelé la signature en juillet 2010 de la convention afférente à la réalisation du projet dont la phase d’exécution a débuté en décembre de l’année écoulée avec l’accord de la commission locale sur le projet présenté par le groupe chargé de la réalisation.

Les études relatives à ce projet sont en cours de réalisation, a-t-il poursuivi, indiquant que le mois de décembre 2013 est le délai fixé pour le parachèvement des travaux du parc d’attraction de Sindibad.

Au sujet de la création de la société Casa Aménagement dans le cadre du projet intégré, le ministre a expliqué que le but consiste à accélérer la cadence de la réalisation des programmes locaux, à doter les conseils locaux d’instruments efficaces et à accompagner la réalisation des grandes projets dans la région de Casablanca.

Ainsi, et suite à son lancement effectif en mars 2009, la société Casa Aménagement a été chargée du suivi de projets relatifs à la réalisation du Programme d’aménagement de la zone Sindibad et du grand théâtre de Casablanca, en plus d’autres projets.

Concernant le Programme d’aménagement intégré de la zone Sindibad, le ministre a indiqué qu’il constitue un projet pionnier dans la région de Casablanca en ce sens qu’il dotera la région d’un parc d’attraction répondant aux standards internationaux.

Ce programme constitue également un modèle de partenariat exemplaire entre les secteurs public et privé, a poursuivi le ministre, précisant que ledit programme consiste en la réalisation d’un espace de divertissements et de loisirs au profit des habitants de la capitale économique avec une enveloppe de près de 470 millions de dhs, le relogement de 1.000 habitants des bidonvilles, l’intégration ou l’indemnisation de 50 anciens employés du parc Sindibad, outre l’aménagement de l’espace archéologique de la région pour un montant de 40 millions de dhs.

Le programme prévoit aussi la réalisation d’une zone d’habitation et de services sur une superficie de 20 ha appartenant au domaine privé de l’Etat et dont l’attribution vise la réalisation du projet conformément au cahier des charges. La zone en question comprend des bureaux et des hôtels selon un système de péréquation financier et d’investissements.

S’agissant de la réalisation du grand théâtre de Casablanca, le ministre a rappelé que suite à l’accord de SM le Roi pour la réalisation du projet, les crédits nécessaires ont été mobilisés en vue de donner corps à cette structure.

Ce projet d’envergue a nécessité un montant d’environ 1.440 millions de dhs financés par le ministère des finances, les collectivités locales, le fonds Hassan II pour le développement économique et social, la commune urbaine de Casablanca et la région du Grand Casablanca.

Pour assurer la réalisation du projet dans les délais impartis (60 mois) et dans le cadre de l’enveloppe financière fixée, la société Casa Aménagement a été chargée du suivi du projet, a fait savoir M. Cherqaoui.

Le délai de réalisation du grand théâtre de Casablanca a été fixé et son ouverture au public est prévue en juin 2016, a précisé le ministre.

Evoquant les autres projets confiés à la société Casa Aménagement, le ministre a indiqué que parallèlement à ces deux grands projets, le groupe Casa aménagement a finalisé l’étude relative à la mise en place d’un pôle commercial intégré dans la région du Grand Casablanca en partenariat avec le ministère de l’Industrie et des nouvelles technologies, ajoutant que les parties concernées sont en train d’étudier les composantes de la réalisation de ce pôle important dans le cadre d’un partenariat entre les secteurs public et privé.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires