Maison A la une L’AXE RABAT-RIYAD CONTRE TÉHÉRAN SE CONFIRME

L’AXE RABAT-RIYAD CONTRE TÉHÉRAN SE CONFIRME

1007
0
PARTAGER

L’affaire de la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran à l’initiative du premier continue de faire couler beaucoup d’encre. L’entretien téléphonique entre les rois Salmane et Mohammed VI au lendemain de cette décision donne du grain à moudre aux observateurs qui y voit le début d’une alliance sacrée des deux pays contre le pouvoir chiite, ennemi juré des wahabites saoudiens,qui y voit l’occasion de lui mener une guerre diplomatique à travers son allié libanais, le Hezbollah.

Après l’enlisement de la guerre au Yémen contre les autres forces houthis d’obédience chiite et instrumentalisés par Téhéran, l’Arabie Saoudite pourrait, avec le soutien américain,bloquer l’expansion du chiisme dans le monde en agitant la bannière de la lutte contre le terrorisme alimenté par Téhéran et les Mollahs. C’est sur fond de cette stratégie que les relations entre Riyad et Rabat sont appelées à évoluer et à se renforcer sur le front de la lutte contre l’influence iranienne dans le monde, à commencer par le continent africain où les réseaux chiites pullulent via la prospère communauté libanaise établie dans plusieurs pays africains.

Au vu de son leadership et ses rapports privilégiés avec bon nombre d’entre elles, le Maroc pourrait assurer cette veille pour couper l’herbe sous les pieds des iraniens et les priver des transferts financiers qui remplissent les caisses du Hezbollah. Le Polisario n’apparait plus, dans cette configuration, que le maillon faible d’une autre bataille qui se joue sous nos yeux.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires