LE 1er BRAS DE FER ISTQLAL-PJD

LE 1er BRAS DE FER ISTQLAL-PJD

375
0
PARTAGER

Le deuxième accroc est venu quand le ministre PPS de la santé a décidé de renvoyer le secrétaire général de son département, qui n’est autre qu’un membre du comité exécutif de l’istiqlal, ce qui a eu pour effet de faire sortir de ses gongs, Hamid Chabat, qui n’attendait que l’occasion pour brandir ses menaces de renégocier la présence de son parti au gouvernement et en cas d’échec de le quitter purement et simplement, ouvrant ainsi la voix à une grave crise politique. Sans  attendre plus longtemps, il a décidé de réunir les ministres istiqlaliens pour les mettre probablement dans le bain de cette riposte. Pour montrer sa détermination, il a poussé le bouchon jusqu’à rencontrer Mezouar, le chef du parti d’opposition du RNI, afin, semble-t-il, d’évoquer l’éventualité du passage de son parti au sein de celle-ci. Et pour boucler la boucle, l’intrépide Hamid Chabat a exigé du premier ministre et chef du PJD, Abdelilah Benkirane, de fixer une rencontre pour tout mettre à plat.

Dès son élection à la tête de son parti, Chabat n’avait pas caché son intention de renégocier la présence de son parti au gouvernement vers le sens d’une augmentation de postes à partager entre ses affidés quitte à déloger certains ministres de leurs postes. Depuis, il n’a cessé de faire monter les enchères au risque d’engager l’épreuve de force tant redoutée par le parti islamiste aux commandes. Ce dernier n’est pas sûr de célébrer le premier anniversaire de sa victoire aux élections dans un climat apaisée et autour d’une majorité gouvernementale solide contre vents et marées.

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ________________________

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires